Depuis un an je vous ai écouté, aujourd’hui je vais parler de moi. On dit que les trucker’s wifes sont des femmes fortes! Je ne sais pas si il y a 4 ans j’étais forte mais j’ai du le devenir. C’est quoi être forte quand on doit aidé quelqu’un blessé par un SSPT? J’ai du devenir un mur étanche à toutes les colères que Patrick a fait dans les débuts de son état. J’ai du protéger mes enfants d’un papa qui était devenu alcoolique, impatient, distant.

J’ai pleuré ma vie au cours des 4 dernières années, annuellement je fais au moins une dépression, sans compter mes troubles anxieux qui étaient déjà présents avant son accident. Je tiens sur le nerf depuis longtemps, la nuit je souffre d’insomnie alors que certaine journée je ne suis plus du tout fonctionnel et des fois, j’ai juste le goût de me rouler en boule, de pleurer en me demandant pourquoi je fais tout ça. Je pourrais retourner travailler et penser qu’à ma petite personne?

Mais depuis un an j’ai tellement entendu d’histoires d’horreurs chez les camionneurs et leur famille que la personne que je suis ne peux pas rester là sans rien faire. Je suis une défenderesse de la justice et même si on dit qu’en 2017 les gens sont de plus en plus égoïstes, moi je vais vous répondre de venir travailler avec nous chez SSPT chez les camionneurs. Ce n’est pas vrai que vous n’êtes pas unis! J’ai une équipe de rêve qui est en train de se monter et que j’aurai la chance de vous présenter sous peu, des bénévoles de cœurs, ils sont plus nombreux que vous croyez dans le domaine du transport!

Peut-être c’est de là que je prends toute ma force de trucker’s wife de vous tous depuis un an vous qui me redonnez confiance en l’humain.

Merci
Kareen

Please follow and like us:
0