Notre Histoire

C’est en février 2013 que notre vie a basculé. Patrick revenait vers Québec en camion et à la hauteur de Neuville, un homme est sorti de son auto pour se projeter sur le devant de son poids lourds. Un mois plus tard, il a eu un diagnostique de syndrome de stress post traumatique. Malgré l’aide psychologique que Patrick avait , notre vie devenait infernale à certains moments dû au manque de ressource et d’information sur cette blessure. Nous avons cherché de l’aide auprès de la CNESST et d’organisme de la région pour éduquer et guider la famille mais en vain.

De fil en aiguille, nous avons créé une page Facebook avec ce mandat, aider les camionneurs et les familles à démystifier le syndrome de stress post traumatique. Nous avons été forcé de constater que bien des camionneurs n’avaient pas eu l’aide nécessaire suite à un accident ou un suicide sur leur camion, la mentalité de « reprends la route au plus vite » est bien ancré chez les routiers. Mais un camionneur en SSPT qui conduit toujours devient très dangereux pour lui et les autres usagés de la route, certains disent même ne plus se rappeler de leur semaine de travail tellement le stress est intense.

La nécessité et la demande de créer un organisme venant en aide aux camionneurs ainsi qu’aux employeurs n’était même plus une option. SSPT chez les camionneurs fut officiellement enregistré comme OBNL en février 2017.

 

Nos Objectifs

SSPT chez les camionneurs a été créé avant tout pour mettre en place des mesures concrètes afin d’aider les chauffeurs et l’industrie du transport à trouver les bonnes ressources quand arrive un accident ou un incident traumatisant sur la route. Voici nos objectifs:

  • Mettre en oeuvre un protocole unique et obligatoire lors d’un accident grave ou un incident traumatisant chez les camionneurs. Faire un suivi avec un intervenant spécialisé en syndrome de stress post traumatique.
  • Qu’il y ait une reconnaissance de la conjointe par la CNESST dans la stabilisation de l’état du camionneur et qu’en début de processus, une rencontre d’information avec la conjointe ou la familles soit offerte avec l’intervenant en SSPT.
  • Que la CNESST, la SAAQ et le CRQ distribuent notre dépliant informatif concernant le SSPT et les ressources disponibles.
  • Nous voulons sensibiliser les entreprises, les écoles de formation et les associations liées aux transports au phénomène et aux conséquences du syndrome de stress post traumatique chez les camionneurs.
  • Mettre en place un réseau de pairs aidant pour les camionneurs en SSPT
  • Créer une maison de répit pour les camionneurs en syndrome de stress post traumatique afin de limiter l’hospitalisation de longue durée.