Aimer quelqu’un blessé par un Syndrome de Stress Post Traumatique est souvent très difficile pour la conjointe. Nous ne reconnaissons plus la personne que nous avons aimé par le passé et même que ça nous laisse l’impression qu’il fait tout pour nous sortir de sa vie, comme s’il nous faisait fuir volontairement afin qu’on ne le voit pas souffrir.

Mon combat a commencé en tant que conjointe supportant un camionneur blessé par un SSPT et je continuerai en 2017 de vouloir nous faire reconnaître auprès de la CNESST comme faisant parti de l’équation dans la stabilisation de la personne blessée.

Please follow and like us:
0